Aéroclub de Bordeaux - Tel : 05 56 64 03 64 - Président: 06 80 21 82 55 - Maintenance : 05 56 64 72 95

Ecole et voltige


Apprendre à piloter, c'est possible !


Pourquoi apprendre à piloter ? 

Il fait beau, c'est le week-end, vous avez décidé d'aller faire un petit tour sur le bassin. Tout le monde en voiture, et c'est parti ! Mais vous n'êtes pas seul et bientôt ça ralentit et à 30 km/h le bassin c'est loin, c'est très loin, et il fait chaud, et le temps passe. Mais restez cool... c'est le week-end ! Rassurez-vous le pire reste à venir : la radio annonce déjà 5 km de bouchon sur l'A66. Ca y est, vous arrivez : 1h30 à peine. Il n'y avait pas de quoi s'énerver. Surtout qu'il faut maintenant trouver une place... ...

Et si vous y êtiez allé en avion ?!

Il faut un quart d'heure à peine. Et en prime vous seriez repartis avec de superbes photos d'Arcachon, de l'île aux oiseaux, des bancs d'Arguin, de la dune du Pilat... et des bouchons que vous avez évité ! Et puis, voler, c'est un plaisir en soit, tout simplement.

Les privilèges des licences

Deux licences sont proposées au pilote privé : 

licence associée au brevet de base (BB) : Il faut être âgé de 15 ans au moins. Il permet de piloter un avion du type de celui utilisé pendant la formation sans rémunération, seul à bord, dans un rayon de 30km autour de l'aérodrome. Il demande environ 20 heures de formation.

la licence de pilote privé (PPL) : Il faut être âgé de 17 ans au moins. En plus des avantages du BB, il donne le droit d'emmener des passagers (sans rémunération, participation aux frais de vol possible), de voler partout en Europe (sous réserve de pouvoir assurer le contact radio dans les pays non francophones). Il demande environ 35 heures de formation supplémentaire après le BB.

Combien ça coûte ?

L'Aéro-Club de Bordeaux propose un forfait découverte. Celui-ci permet de voir si ça plait ou pas (et très généralement ça plait !) pour une dépense très raisonnable avant de se lancer dans une formation complète. Après cela, si on choisit de continuer le coût normal des heures est appliqué sans aucun supplément.

 Forfait découverte (réservé aux nouveaux élèves)


Eléments du forfait

+ de 25 ans

- de 25 ans

2 h 30 de vols avec instructeur,

et théorie au sol

327.50€

327.5€

Cotisation

10.00 + 150.00 €

10.00 + 65.00 €

Licence fédérale

72.00 €

72.00 €




Total hors forfait

547.50€

472.5 €

Prix forfait

500.00 €

400.00 €


Il est difficile de connaître à l'avance le coût exact d'une formation complète. En effet, la progression dépend des personnes (assimilation, assiduité, ...) mais on peut estimer qu'il faut :

  •  pour le BB : 10h avec instructeur + 10h seul à bord soit 3600 €

  • pour le PPL (en + du BB) : 25h avec instructeur + 10h seul à bord soit 4400 €

N.B. Pour les jeunes de - de 21 ans, des bourses peuvent être allouées par la FFA.


Pratiquement, comment ça se passe ?


Inscription : En passant au club, il suffit de remplir une fiche d'inscription, souscrire une licence-assurance par internet et de régler votre inscription.

Il ne restera que le certificat médical nécessaire pour le vol seul à bord à faire établir par un médecin agréé.


La formation : Vous pouvez commencer immédiatement votre formation en prenant rendez-vous selon vos disponibilités (week-end ou semaine) avec l'un des 12 instructeurs (celui-ci vous sera attribué par le chef pilote du club).


Un cours classique comporte généralement 3 parties : le briefing (fixe les objectifs du vol), le vol et enfin le debriefing (analyse le déroulement du vol). Parallèlement à ces cours pratiques, la formation comprend une partie théorique que l'on prépare grâce à un ouvrage (Manuel du pilote).


Un programme de cours théoriques est dispensé dans les locaux de l'aéroclub par un instructeur sol.


Passer les brevets


Comme le permis de conduire, les brevets comportent une partie théorique sous forme de QCM (règlementation, météo, mécanique du vol, ...) qui donne accès à l'épreuve pratique qui se passe avec un examinateur.


Pour le BB, l'examinateur évalue l'aptitude de l'élève à maîtriser les évolutions de son avion.

Pour le PPL, il vérifie en plus la capacité du pilote à gérer une navigation de plusieurs centaines de kilomètres avec des passagers.


Et après : Vous pouvez profiter des privilèges de vos licences, mais il est possible de les étendre.

Citons par exemple : la voltige, le vol de nuit ou l'utilisation sur altiports et altisurfaces.


Questions fréquemment posées


Quand peut-on commencer ?

Le premier brevet (BB) se passe à partir de 15 ans mais la formation (vol avec un instructeur) peut commencer avant. Certains commencent très tôt, d'autres attendent la retraite.


Et la vue ?

Beaucoup de personnes croient qu'il faut une vue exceptionnelle pour piloter et que les lunettes sont incompatibles avec un avion. Et bien c'est FAUX (et même en voltige !).


Je vais être malade !

Le mal des transports est un phénomène complexe lié à de nombreux facteurs (stress, pertes des références, ...). Ce n'est pas parce qu'on est malade en voiture que ce sera la même chose en avion. Certaines personnes ont parfois besoin de quelques vols pour s'acclimater à ce nouveau milieu mais ce problème trouve toujours une issue favorable.


Comment réserve-t-on un avion ?

A Bordeaux, vous réservez l'avion sur un créneau horaire correspondant à ce que vous voulez faire. Si les réservations moyennes sont de 1 ou 2 heures, elles peuvent être de 1 jour entier ou plus si besoin. La réservation n'est pas payante, seul compte le temps de fonctionnement du moteur. Par contre, afin d'éviter aux avions de rester inutilisés, il est demandé aux pilotes d'effectuer 1 heure (2 heures le week-end) par jour lorsqu'ils réservent un avion au moins un jour complet.


Si nous n'avons pas répondu à toutes vos questions, contactez-nous, ou mieux, passez nous voir !